Cette province se situe au centre de la péninsule thaïlandaise, dans sa partie la plus étroite.

Elle offre une nature majestueuse, la mer et de belles plages.

Ses deux principales villes sont Prachuap Khiri Khan, la capitale de la province, à 290 kilomètres au sud de Bangkok et Hua Hin située à 200 kilomètres également au sud de Bangkok.

Prachuap Khiri Khan est connu par les Thaïlandais à cause des faits qui se sont déroulés sur cette base au moment où les Japonais ont envahi la Thaïlande en décembre 1941. Cette base était l’un des 7 points d’entrée choisis par les Japonais. Un armistice ayant été signé avec le Japon, la base reçut l’ordre de cesser le feu, mais le commandement croyant à une ruse des Japonais ne l’appliqua que 3 heures après, ayant reçu un ordre porté en mains propres. Ce fait de « résistance » a donné lieu à un mémorial et un musée.

Prachuap Khiri Khan est un port de pêche dominé par le Khao Chang Krachok. La montée des 396 marches accédant à ce temple nécessite un effort largement récompensé par le panorama que l’on découvre à l’arrivée.

Hua Hin était autrefois un village de pêcheurs. Elle est devenue la première station balnéaire de la Thaïlande en 1911 après avoir été découverte par le Prince Chakrabongse, frère du Roi Rama VI. Le Roi Rama VII y installa sa première résidence estivale baptisée Klai Klangwan (« sans souci »). C’est à partir de ce moment là qu’elle devient le lieu de villégiature estivale de la Cour entière.

Hua Hin a été aussi la première ville à disposer d’une liaison ferroviaire avec Bangkok au début du 20ème siècle. Cette liaison contribua à son essor. La gare a su garder son pittoresque des années 1920 et constitue l’un des sites de la ville à ne pas manquer.

Le parc national de Khao Sam Roi Yot ou « la montagne aux 300 pics » à une trentaine de kilomètres au Sud de Hua Hin est classé parc national depuis 1966. Il est constitué d’un massif calcaire coiffé de pics spectaculaires qui culminent à 605 mètres. Il est baigné de cascades et de grottes où se réfugiaient jadis les bandits de grands chemins. A ses pieds s’étendent des marais et des plages. Dans cet espace protégé de plus de 98 km2 prospèrent plus de 275 espèces d’oiseaux, des singes et des daims.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *